Le Vif Doré / The Golden Snatch

Sur la page FACEBOOK du blog, j'ai mis aux enchères ce super dessin. Ça finit à 21h ce soir !

13 commentaires:

  1. J'ai presque cru que ça allait être mignon.

    RépondreSupprimer
  2. Moui.
    Ce n'est que mon avis mais je trouve ça d'assez mauvais goût.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes autres planches sont trashs mais relativement superficielles. Celle-ci c'est du vrai humour noir, celui qui relate une réalité.

      Supprimer
  3. L ' amour aux coups par coups ! Ça laisse des marques .

    RépondreSupprimer
  4. pareil que félix, j'adore l'humour noir, mais là ça tache. Mais bon il faut de tout ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, si ça choque. L'important c'est qu'on se rende compte qui est le monstre dans cette histoire.

      Supprimer
  5. mais, c'est pas un souafle et deux cognards au quidditch?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne vas pas mettre deux cognards ensemble, ça n'aurait plus le même impact. Sans mauvais jeu de mots. :P

      Supprimer
  6. La plupart des gens (pas tous) ne réagissent que quand c'est trop tard. Quand il ne faut plus se battre. Quand il faut juste ouvrir sa bouche et dénoncer. Ce sont souvent ces mêmes personnes qui disent :"elle n'avait qu'à partir." Mais ce n'est JAMAIS aussi simple. Et ça, ces personnes ne le comprendront pas, car elles n'ont pas vécue pareille situation, ou que faire preuve d'empathie leur semble trop douloureux. C'est facile de faire des marches blanches, des manifestations, pousser des geulantes... Lorsque c'est trop tard. Ça l'est beaucoup moins d'arrêter un poing. Ou d'ouvrir un débat... Ou d'ouvrir les yeux. Merci pour ta planche, de la part d'une fille qui a été remarquée par une seule personne... Et ceci parmi une foule. Malheureusement les commentaires que tu suscites me prouvent d'autant plus que le monde préfère fermer les yeux plutôt que d'être "dérangé" un tout petit peu.
    Eve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. Je ne peux pas mieux dire.

      Supprimer
  7. "C'est parce que je t'aime."

    La phrase que les salauds qui battent leur femme utilisent pour se faire excuser de leur femme. Et malheureusement, la plupart des temps, ça marche...

    Je dis "les salauds qui battent leur femme" mais "les salopes qui battent leur mari" marche aussi, bien qu'on n'en parle moins.

    RépondreSupprimer